Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 21:10

DISPARUS!!!  (SPIRITUALITE) posté le samedi 30 octobre 2010 17:23

 TOUSSAINT...

 LES FEUILLES MORTES DE NOVEMBRE...

Blog de plumarlequin : Plumarlequin, DISPARUS!!!  

 Enayla - femme harpe-lune ©

  

CELESTE RENCONTRE

 

L'Amour parfois réveille

L'être cher disparu.

Il n'était qu'en sommeil

Au hall des pas perdus.

  

Dans la nuit qui m'assaille d'une sombre lumière

J'ai perçu, mon amour, ta présence soudaine

Enveloppée de notes, encordée, prisonnière

De mes songes amoureux, nostalgie incertaine.

 

Transmission de pensée, télépathie de l'âme,

Jouissance de l'être extrasensorielle, 

Je n'ai pu résister, comme le cerf en brame. 

Je suis sorti de l'ombre, image existentielle.

  

Après avoir percé les nuages de la nuit,

Nous allions, aux aurores, amoureux des jardins.

Avec toi mon amour, ma fleur épanouie, 

Rêve et réalité n'étaient plus qu'un soudain.

 

Posée sur mon épaule, ta silhouette ombrée

Se faisait plus discrète pour ne pas me distraire. 

Tu étais dans mes bras ma harpe bien-aimée.

Choeur d'Amour à deux voix, union complémentaire !

  

Au-delà des nuages de la réalité,

L'amour est appelé à ne pas disparaître.

Parfois certains mirages deviennent vérité

Et donnent aux vivants toute leur raison d'être.

 

Pierfetz ©

http://arciel88.fr/bibpoesiespierrot/IV-12Celesterencontre.htm

Blog de plumarlequin : Plumarlequin, DISPARUS!!! 

Il y a les disparus dont on fait le deuil à la suite d'un décès...
Et vous trouverez, dans mon site ARCIEL88, de quoi alimenter votre méditation sur les défunts:

http://arciel88.fr/bibspiritualite/arciel-spiritualite1nov.htm

 

Blog de plumarlequin : Plumarlequin, DISPARUS!!! 

*

DEUIL VIVANT

La Nostalgie se préoccupe des disparus à jamais de cette terre, mais n'oublions pas les deuils vivants qui empoisonnent nos existences:  Le départ de nos proches  dans d'autres chemins qu'ils ont empruntés vers de nouvelles vies, loin des nôtres...Il n'est pas seulement question des amants de la chanson "Les Feuilles mortes", des désunions, mais aussi de tous les proches, parents, conjoints, enfants, collègues, amis,  aimants,   aimés que nous avons rencontrés dans notre existence et qui se sont éloignés, séparés de nous, partis en joie ou à regrets,   blessés, oublieux...
 Il y a aussi   les étrangers, les apatrides, les déplacés, les exclus,   disparus! ( les disparus volontaires ou violentés ...).

Blog de plumarlequin : Plumarlequin, DISPARUS!!! 

  Les "deuils vivants" ne sont pas toujours faciles à supporter: Ruptures,Eloignements,Départs,Expulsions,Abandons,Disparus  sont  toujours susceptibles de nous faire souffrir comme les éclats d'obus qui restent dans les troncs d'arbres après des guerres fratricides...Les plaies les mieux refermées laissent toujours des cicatrices ... P.F.

Blog de plumarlequin : Plumarlequin, DISPARUS!!! 

Il y a des fleurs d'amitié qu'on a semées et qui naissent et qu'il faut abandonner quand leurs parfums sont le plus doux ; il y a de bons coeurs, de belles âmes qui semblaient avoir attendu là pour vous aimer ; on s'était fait de leur commerce une chère habitude, ils avaient toute votre confiance, on comptait les posséder toujours... on ne les reverra plus ! Il faut s'en aller pour ne plus revenir ! C'est une mort : partir plusieurs fois, c'est plusieurs fois mourir. Dans les commencements, on se console par la pensée que des liens si précieux ne seront pas rompus, mais seulement relâchés, qu'on s'écrira, que l'on se confiera toujours l'un à l'autre. Hélas ! que cette pauvre consolation dure peu ! Mille choses arrivent que l'on ne peut se confier, mille circonstances empêchent d'écrire, peu à peu, d'autres amitiés se forment, on finit par perdre presque tout souvenir de ceux qu'on a tant aimés ; ils finissent par perdre tout souvenir de vous. C'est bien une mort, et le coeur est une terre qui consume tous ces morts : voilà ce qui est triste quand on ne l'ignore plus, et ce qui rend si navrant de partir. ( Louis Veuillot)

Les AMIS entrent dans notre vie pour
une raison,
une saison
ou la vie entière.
Si nous arrivons à déterminer pour chaque rencontre
si nous l'avons faite pour une raison, une saison ou la vie,
alors nous saurons comment réagir envers elle.
.....Le probléme dans cette histoire, c'est que pour grandir, il faut accepter de mourir, tout aussi paradoxal que cela puisse paraître, et nous n'avons pas le choix....on accepte que des choses meurent et alors on grandit, ou l'on refuse de voir ces choses mourir, et alors on s'étouffe et c'est nous qui mourons...P.F.  
***
La Pathétique Beethoven
envoyé par rozenfelds.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de @@plumarlequin@@
  • Le blog de @@plumarlequin@@
  • : Blog d'un Pierrot rêveur, poète et philosophe, implanté dans le réel: POESIE,PHILOSOPHIE,ACTUALITE,SPIRITUALITE.
  • Contact

Profil

  • Pierfetz
  • Plumarlequin est un Pierrot rêveur, poète et philosophe,implanté dans le réel... en espérant vous apporter 
"La Petite Espérance" qui pousse avec Force dans mon jardin secret...P.F.
L'ESPERANCE NE PEUT ETRE QUE POSITIVE !
  • Plumarlequin est un Pierrot rêveur, poète et philosophe,implanté dans le réel... en espérant vous apporter "La Petite Espérance" qui pousse avec Force dans mon jardin secret...P.F. L'ESPERANCE NE PEUT ETRE QUE POSITIVE !

Texte Libre

Archives

Liens